Les aides pour l'efficacité énergétique dans le neuf et la rénovation

Construire des logements très économes en énergie, moins de 50 kWh/m²/an pour tous les logements neufs, c'est l'un des objectifs du Grenelle Environnement, mais la rénovation est bien plus nécessiteuse car certaines maison n'ont aucune isolation !

Votre rénovation peut être subventionnée jusqu'à 80% grâce aux nombreuses aides : pour tout savoir une adresse : www.renovation-info-service.gouv.fr/mes-aides-financieres ou le 0 808 800 700 (
Du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. Avant d’appeler, munissez-vous de votre dernier avis d’imposition.)

Le crédit d'impôt
Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), pour les logements achevés depuis plus de 2 ans, est de 30%.
(30 % du montant des dépenses éligibles (hors main d’œuvre sauf exceptions))

Le montant des dépenses est plafonné à :
8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ;
16 000 € pour un couple soumis à imposition commune.
Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en résidence alternée).

Ce plafond s'apprécie sur une période de 5 années de suite :

pour le calcul du crédit d'impôt de 2017, le plafond s'applique aux dépenses du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2017 ;
pour le calcul du crédit d'impôt de 2018, le plafond s'applique aux dépenses du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018.

Dernière condition d'éligibilité : choisir un professionnel RGE Reconnu Garant de l'Environnement. Bien évidament, IPBS est RGE.
L'éco-prêt
Deux possibilités pour en profiter
- soit atteindre un niveau minimum de performance énergétique global. Basé sur une étude thermique à votre charge
- soit faire réaliser par des professionnels RGE (reconnu garant de l'environnement) un bouquet de travaux éligibles. Pour un bouquet de 2 travaux, le prêt peut aller jusqu'à 30 000 €, remboursable en 3 à 15 ans maximum

Les catégories de travaux concernées par l’éco-prêt à taux zéro :
- isolation de la toiture ;
- isolation des murs extérieurs ;
- remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures
- installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associés le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants ;
- installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
- installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
Il existe également des travaux additionnels qui peuvent être pris en compte pour calculer le montant du prêt. Attention ces travaux additionnels ne peuvent pas constituer une action du bouquet de travaux.

Depuis le 1er juillet 2016, il est possible de demander un second éco-prêt pour effectuer de nouveaux travaux de rénovation dans votre logement. Les critères techniques à respecter pour cet éco-prêt complémentaire sont les mêmes que ceux de l’éco-prêt initial.
Les éco-chèques logement
L’éco-chèque logement s’adresse aux particuliers qu’ils soient propriétaires occupants (1500€) ou bailleurs (1000€) d’un logement situé dans la région, qui réalisent des travaux visant une économie d’énergie d’au moins 25%.

Il est cumulable avec d’autres aides liées aux économies d’énergie (Pour plus d’informations, contacter l’Espace Info Energie le plus proche de chez vous au 0 800 33 50 31)
L'aide Anah

L'Anah est un établissement public d’État. Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants.

Elle encourage l'exécution de travaux en accordant des subventions aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs de logements locatifs et aux copropriétaires. Sa vocation sociale l'amène à se concentrer sur les publics les plus modestes.

Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" :

  • 50 % du montant total  des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum.
  • 2 000 € de prime Habiter Mieux

Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" :

  • 35 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 7 000 € maximum.
  • 1 600 € de prime Habiter Mieux
 Les prestations d'IPBS peuvent être éligibles dans les cas suivants :
  • Amélioration de l’isolation thermique : isolation des parois opaques donnant sur l’extérieur ou sur des locaux non chauffés, ces travaux devront respecter les exigences de performance thermique du Crédit d’impôt pour dépenses d’équipements de l’habitation principale en faveur des économies d’énergie et du développement durable (article 200 quater du CGI).
  • Amélioration de l’isolation acoustique des sols, plafonds et parois opaques donnant sur l’extérieur ou séparatives entre logements ou entre logements et parties communes 
  • Amélioration de l’isolation acoustique des matériels bruyants
Tous les détails et conditions sur anah.fr

Les Primes Energie CEE

Concrètement, un fournisseur d'énergie (pétrolier, électricité, ...), appelé "obligé", doit soit réduire sa consommation énergétique soit payer une taxe à l'Etat. S'il ne réalise pas assez d'économie lui-même, il peut subventionner les non-obligés (entreprises, particuliers) pour réaliser des travaux réduisant sa consommation énergétique.

Zone H2 (Aveyron, Tarn)
Prime Eco-Primes / CEE :

La TVA à taux réduit
Le taux de TVA, pour la rénovation, est de 5,5% (comprend aussi les travaux induits)

Découvrez nos techniques d'isolation et matériaux ou appelez-nous pour plus de renseignements au 05 65 46 13 21.

Comprenez les enjeux ainsi que vos avantages et inconvénients à isoler votre logement avec notre Boite à Question FAQ  

 

Sarl IPBS, Spécialiste des travaux d'isolation en Aveyron et Tarn depuis 2006.
Reconnu Garant de l'Environnement RGE, Qualibat, Feebat et Bleu Ciel d'EDF.
Isolation des combles par soufflage de ouate de cellulose
Isolation extérieure en fibre de bois enduite ou bardage bois